[Podcast] Cette catastrophe sociale programmée par le gouvernement

La réforme de l’assurance chômage devrait s’appliquer à partir du 1er juillet. Plus d’un million de personnes verront leurs allocations dévisser. Les rédactions de Basta !, Radio Parleur et Politis vous expliquent pourquoi avec leurs invité.es.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


La résistance s’organise contre la réforme de l’assurance chômage prévue pour entrer en vigueur le 1er juillet. Dans les théâtres occupés, artistes et chômeurs réclament son retrait et multiplient les actions en ce sens. Notamment pour alerter la population de l’extrême gravité du projet du gouvernement qui pourrait n’être qu’une étape dans le détricotage total de l’assurance chômage. Les syndicats prévoient de déposer des recours conjoints d’ici la fin du mois de mai.

Les rédactions de Basta !, Radio Parleur et Politis décryptent avec leurs invité.es l’extraordinaire complexité du nouveau mode de calcul des indemnités. Mesure la plus scandaleuse : le salaire journalier de référence (SJR) qui servait à calculer un revenu de remplacement ne sera plus calculé en divisant vos salaires par le nombre de jours travaillés mais aussi par vos jours de chômage. « Si vous avez travaillé 6 mois sur 12 pour le smic, on va dire que votre salaire ce n’est plus le smic mais un demi-smic », explique le sociologue Mathieu Gregoire.

Ce projet vise un but d’une cruelle simplicité : baisser les indemnités des plus précaires pour les forcer à «changer de comportement» en acceptant davantage les emplois aujourd’hui non pourvus, selon les mots de Muriel Pénicaud, l’ex-ministre du Travail, qui a porté la réforme en juillet 2019.

Avec : Muriel Lefevre (agente Pôle emploi et déléguée syndicale CGT), Yves Gueydon (fondateur du collectif Chomactif qui accompagne les chômeurs et chômeuses de longue durée), Mathieu Gregoire (sociologue et membre de l’institut européen du salariat, spécialiste de l’assurance-chômage et de la protection sociale à l’Université de Paris Nanterre).

Production : Martin Bodrero, Nolwenn Weiler, Sophie Peroy-Gay, Roni Gocer.

Nos derniers articles sur le sujet :

Assurance-chômage : Résister à la brutalité Qui veut noyer son chômeur…

Et tous les articles, tribunes et échos publiés sur Politis.fr

À écouter chaque semaine : l’émission « Penser les luttes » de Radio Parleur

À noter sur vos agendas : Rendez-vous le 3 juin pour un prochain « Penser les Luttes » commun Basta ! Radio Parleur et Politis.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.