« Petite Maman », de Céline Sciamma : La petite fille et son double

Petite Maman, cinquième long métrage de Céline Sciamma, est un film de deuil qui fait le pari de l’enchantement. Pari hautement réussi.

Christophe Kantcheff  • 2 juin 2021 abonné·es
« Petite Maman », de Céline Sciamma : La petite fille et son double
© Pyramide Films

Céline Sciamma s’aventure avec bonheur dans une nouvelle direction. Après la flamboyance des sens qui caractérisait Portrait de la jeune fille en feu, Petite Maman pourrait apparaître comme un film à l’ambition en demi-teinte, dont la durée, qui plus est, ne dépasse pas 75 minutes. Le cinquième long métrage

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 3 minutes