Sofia Teillet : Entre pollen et pistil

Sofia Teillet mène une réflexion drôle et subtile sur l’état du vivant.

Entre Sofia Teillet et l’orchidée, ce n’était pas gagné. La relation partait même assez mal. Avec ses airs précieux, sophistiqués, le végétal manquait selon elle terriblement d’humilité. Pourquoi tant de manières quand on est en vente à bas prix dans tous les supermarchés, quand on occupe salles d’attente, vitrines de toutes sortes, voire toilettes de restaurant ? Cette aversion s’est toute-fois transformée, à tel point que la comédienne décide de consacrer à la plante son premier spectacle, De la…

Il reste 77% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.