Des frayeurs tous les jours : Ryan, 24 ans, livreur à vélo à Marseille pendant ses études

« Livreur, c’est un métier qu’on ne peut pas faire toute sa vie. »

Sarah Dumeau  • 21 juillet 2021
Partager :
Des frayeurs tous les jours : Ryan, 24 ans, livreur à vélo à Marseille pendant ses études
© Adrien Chacon

Les chutes à vélo, quand on est livreur, c’est monnaie courante. La plus grosse que j’ai faite, c’était à cause d’une voiture sur l’avenue du Prado, à Marseille. Je l’ai prise en pleine face alors que je roulais vite : je suis tombé au niveau du col du fémur. Après ça, je n’ai pas pu travailler pendant deux jours parce que je devais me reposer pour récupérer. Je n’ai pas été rémunéré par Deliveroo… Heureusement, je n’ai pas gardé de séquelles, à part une légère cicatrice.

Quand on est livreur, les frayeurs avec les voitures, c’est quasiment tous les jours. Il faut être super attentif aux voitures qui te frôlent, aux nids de poule, aux bus, mais aussi aux piétons. J’ai eu deux petites chutes après que ma roue s’était bloquée dans les rails du tram. Ce sont des choses assez courantes, au début c’est même « normal » de tomber. Le matin, on a souvent des courbatures et des contractures au niveau des muscles. Mais je trouve que travailler comme livreur a quand même eu un impact positif sur ma condition physique. Ça m’a aidé à m’entretenir, et pédaler pour de l’argent est une motivation supplémentaire. J’ai amélioré ma résistance à l’effort et mon endurance. Mais j’étais déjà sportif, c’est pour ça que j’arrive à trouver des impacts positifs. Pour d’autres, c’était vraiment une corvée.

Aujourd’hui, je suis content de travailler dans un bureau : je suis contrôleur de gestion à Lyon. Livreur, c’est un métier qu’on ne peut pas faire toute sa vie.

Société Travail
Publié dans le dossier
Nos corps en bataille
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Face à l’extrême droite, un bloc syndical et citoyen déterminé
Mobilisation 11 juin 2024

Face à l’extrême droite, un bloc syndical et citoyen déterminé

Les organisations syndicales veulent poursuivre l’esprit unitaire de la bataille des retraites, conscientes, comme la société civile, que le combat ne fait que commencer jusqu’aux législatives.
Par Hugo Boursier
En commission, les députés rejettent la réforme de l’assurance-chômage
Récit 5 juin 2024 abonné·es

En commission, les députés rejettent la réforme de l’assurance-chômage

Ce 5 juin, la commission des affaires sociales a adopté la proposition de loi du groupe Liot visant « à protéger le modèle d’assurance-chômage et à soutenir l’emploi des seniors ». Un premier camouflet pour la majorité, qui a bien eu du mal à défendre la nouvelle réforme annoncée par Gabriel Attal.
Par Pierre Jequier-Zalc
Kylian « Megalopolis » Mbappé
Sport 4 juin 2024 abonné·es

Kylian « Megalopolis » Mbappé

L’attaquant français rejoint logiquement le Real Madrid au terme d’un exercice de communication parfaitement maîtrisé. Le capitaine des Bleus est un des Français les plus médiatiques et influents aujourd’hui, ce qu’Emmanuel Macron a bien compris.
Par Nicolas Kssis-Martov
Grand Paris Express : les comportements à haut risque d’un sous-traitant
Enquête 4 juin 2024 abonné·es

Grand Paris Express : les comportements à haut risque d’un sous-traitant

Deux ans et demi après le décès de João Baptista Fernandes Miranda sur le chantier de la gare Saint-Denis-Pleyel, le parquet de Bobigny a décidé de poursuivre une entreprise sous-traitante, Sampieri Construction, et deux de ses responsables pour homicide involontaire.
Par Pierre Jequier-Zalc