Les Rencontres d’Arles : Déambulation esthétique et politique

Les Rencontres d’Arles, cinquante ans après leur création, conservent leur exigence de qualité, d’engagement et d’éclectisme. Sélection de l’édition 2021.

Olivier Doubre  • 8 septembre 2021 abonné·es
Les Rencontres d’Arles : Déambulation esthétique et politique
«u2009Thawrau2009! Révolutionu2009! Soudan, histoire d’un soulèvementu2009», dans l’église des Trinitaires.
© Ahmed Ano

Les Rencontres de la photographie ont retrouvé les ruelles arlésiennes. Sous la torpeur estivale, le public est là, visiblement heureux de passer d’une expo à l’autre après une année d’absence.

Passé les ruines de l’antique forum, on pénètre dans la chapelle du Museon Arlaten, qui accueille la rétrospective présentant la« Vie de photographe » de Sabine Weiss – qui vient de fêter ses 97 ans. Monument de la photographie humaniste du XXe siècle

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 5 minutes