Racisme et antisémitisme : Une mobilisation trop peu médiatisée

Plusieurs centaines de personnes étaient réunies dimanche après-midi à Paris à l’appel du Réseau d’actions contre l’antisémitisme et tous les racismes.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Dimanche après-midi à Paris, devant la mairie du IVe arrondissement, plusieurs centaines de personnes étaient réuniesautour d’une estrade faite de palettes, de quelques banderoles et d’un barnum fourni par l’Union syndicale Solidaires. Une petite affluence pour ce rassemblement à l’appel du Réseau d’actions contre l’antisémitisme et tous les racismes (RAAR), soutenu par plusieurs dizaines d’organisations antiracistes et antifascistes, de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) au collectif Vigilance et initiatives syndicales antifascistes (Visa). Son objectif : interpeller sur la montée constante de l’antisémitisme en France, notamment autour de la lutte contre le passe sanitaire, où les théories complotistes et antisémites vont bon train, que ce soit sur les pancartes en manifestation, dans les discours de l’extrême droite ou sur les réseaux sociaux. On ne compte plus les références au « pass nazitaire », ou les « qui ? » désignant la communauté juive comme responsable de la situation.

Si les militant·es ont répondu présent·es à l’appel du RAAR grâce à une communication sur les réseaux sociaux effectuée par les différents groupes signataires, le rassemblement a manqué cruellement de médiatisation, ce qui a été souligné dès le début des prises de parole, retardées par des interviews données à deux chaînes de télévision. Mais l’appel au rassemblement n’avait pas été relayé dans les médias avant une tribune publiée sur le site de Libération… trois heures avant le début du rassemblement. Difficile d’espérer mobiliser hors des réseaux déjà acquis à la cause sans relais médiatiques efficaces.


Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.