Ceux qui agissent pour le climat / La Norvège a fait sa mue électrique

Ce sont des mouvements citoyens, des collectivités locales, des experts, des gouvernements, des industriels… Leurs réalisations, contributions et engagements les placent en première ligne de la lutte climatique, à la hauteur des objectifs de l’accord de Paris, quand les négociations multilatérales onusiennes n’avancent qu’à petits pas. Et même si ces avancées ne sont pas toutes exemptes de faiblesses et de critiques, elles pèsent à des niveaux suffisamment significatifs pour être encourageantes. Florilège non exhaustif.

C’est une dégringolade implacable : en Norvège, les véhicules thermiques sont en train de disparaître du marché des voitures neuves. Il y a quatre ans, il s’en vendait 7 000 unités par mois, c’est sept fois moins en octobre 2021. Extrapolation : le « zéro » pourrait théoriquement être atteint en avril prochain, avec trois ans d’avance sur les prévisions gouvernementales. Mi-2020, le pays célébrait la bascule du marché automobile, capté à 50 % par des motorisations électriques – et 20 % par des véhicules…

Il reste 64% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.