Immobilier : Référendum berlinois, un « oui » pour un « non »

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 6 octobre 2021
Partager :

L’inflation des prix des loyers a particulièrement motivé les Berlinois. Après avoir obtenu le nombre de signatures requis pour un référendum sur l’opportunité d’exproprier les sociétés immobilières de plus de 3 000 appartements (lire Politis n° 1662{: target= »_blank » }), ils y ont répondu « oui » à 56,4 % le 26 septembre, en parallèle des scrutins national et régional. Avec un taux de participation électoral de 72 % ! Ce vote qui pourrait conduire au transfert de 240 000 appartements dans le domaine public, dont les quelque 100 000 unités de Deutsche Wohnen, le leader du marché berlinois, n’est toutefois pas contraignant. Arrivés en tête du scrutin régional, le SPD (21,4 %) et les Verts (18,9 %) sont divisés sur la question. Et la leader locale social-démocrate, Franziska Giffey, a déjà fait part de son refus d’exproprier les compagnies immobilières.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don