Dossier : Ehpad : Paradis pour actionnaires

Prise en charge du grand âge : Cinq ans de renoncements

En dépit de promesses de début de quinquennat, Emmanuel Macron a soigneusement évité de s’attaquer au sujet de la prise en charge des personnes âgées dépendantes.

Affronter le mur démographique de la vieillesse. C’est ce à quoi notre pays doit se préparer pour les années à venir. Si l’espérance de vie actuelle se maintient, le nombre de personnes âgées dépendantes augmentera d’un tiers, passant de 800 000 aujourd’hui à 1,2 million d’ici à 2040, selon plusieurs projections concordantes (Insee, Ined). Alors même qu’une loi structurante n’était pas inscrite à son programme électoral, le chef de l’État s’était toutefois engagé, courant 2018, à la porter sur les fonts…

Il reste 88% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.