Au lancement de campagne de la Nupes...

[Portfolio] Insoumis, écologistes, socialistes et communistes ont scellé la naissance de la Nouvelle union populaire écologique et sociale en vue des législatives lors d’une convention nationale à Aubervilliers.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Après 13 jours de négociation pour présenter des candidats communs aux législatives sur un programme partagé, qui sera celui du gouvernement si leur coalition l'emporte, la France insoumise, Europe écologie-Les verts, le Parti communiste, le Parti socialiste et Génération.s ont tenu ensemble, aux Docks d'Aubervilliers, le 7 mai, une convention d'investitures pour marquer la naissance de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes). Et lancer leur campagne législative en y réunissant les candidats, leurs suppléants et directeurs de campagne.

Lire > À Aubervilliers, la gauche unie dans sa diversité

Dans une ambiance chaleureuse, les principaux responsables de ces forces ont pris successivement la parole. Une trentaine de candidats, représentant la pluralité des sensibilités politiques réunies, ont ensuite décliné des éléments du programme qui sera portée les 12 et 13 juin. Avec la détermination et l'espoir de constituer une majorité à l'Assemblée nationale qui permette à la Nupes de prendre la tête du gouvernement. Son candidat à ce poste, Jean-Luc Mélenchon, à qui revenait de conclure cette journée, a célébré une « nouvelle page de l'histoire », qu’il se refuse à appeler « gauche unie » ou « gauche plurielle », cette nouvelle union populaire étant à de nombreux égards inédite.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.