Législatives : L’union qui peut changer la donne

Le bon score de Jean-Luc Mélenchon et la faiblesse des autres candidats ont forcé à la réconciliation des gauches, désormais incarnée par la Nouvelle Union populaire écologique et sociale.

Michel Soudais  • 4 mai 2022 abonné·es
Législatives : L’union qui peut changer la donne
© Antonin Burat / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Après la décomposition, la recomposition ? À gauche, la conclusion d’un accord entre La France insoumise (LFI) et Europe Écologie-Les Verts (EELV), dimanche soir, a ouvert la voie à la mise en place d’« un large rassemblement »_ appuyé, précise le communiqué commun des deux organisations, « sur la dynamique de la campagne présidentielle de l’Union populaire ouvrant la voie à une majorité à l’Assemblée nationale ». Une union de la gauche nouvelle mouture basée sur un programme et une stratégie partagés qui permettent un partage des circonscriptions.

Après une bonne semaine de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)