Ukraine : L’avertissement chinois à Poutine

L’agence Xinhua publie une interview du ministre ukrainien des Affaires étrangères.

Politis  • 4 mai 2022
Partager :
Ukraine : L’avertissement chinois à Poutine
© KEVIN FRAYER / GETTY IMAGES ASIAPAC / Getty Images via AFP

Dans la vie politique chinoise, le hasard n’existe pas. Quand l’agence de presse officielle Xinhua publie une interview du ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, il est donc difficile de ne pas voir un message à peine subliminal adressé à Vladimir Poutine. Car, dans cet entretien publié le 1er mai, Kuleba ne retient pas ses coups vis-à-vis du Kremlin. Il dénonce l’agression russe. Il invite même à « arrêter la Russie maintenant » si on veut éviter d’autres conflits. Il revendique pour son pays « un droit à l’autodéfense ». Pire : il affirme que « l’Ukraine est un pays européen ». Tout ce que Poutine ne veut pas entendre. Après le récent refus de Pékin de livrer des pièces détachées pour contrer l’embargo occidental, cela ressemble à une sérieuse prise de distance avec l’allié russe.

Monde
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don