Lula, une passion brésilienne

Lors de sa détention, entre 2018 et 2019, l’ex-Président a reçu 25 000 lettres, que des universitaires ont analysées. Un trésor.

C’est une mine unique. Au cours de ses dix-huit mois de détention, l’ex-président du Brésil accusé de corruption (blanchi depuis) a reçu 25 000 lettres et colis de soutien. Un flot que ses proches ont réussi à canaliser au prix d’une énergie folle, avec la conscience d’un extraordinaire mémorial en formation sous leurs yeux. Une équipe de chercheuses et de chercheurs, sous la direction de l’historienne Maud Chirio, a pu accéder à ce fonds pour l’analyser. Du moins en partie, tant la tâche mérite encore des…

Il reste 80% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.