Emploi : Bouffée d’air pour les Luxfer

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 6 juillet 2022
Partager :

Le conseil des prud’hommes de -Clermont-Ferrand a donné raison à une quarantaine d’anciens salariés de Luxfer Gerzat. Ils contestaient leur licenciement, en mai 2019, laissant 136 personnes sur le carreau. Le groupe Luxfer Gas Cylenders avait avancé le motif économique pour justifier la fermeture de l’usine de Gerzat, seule en Europe à fabriquer des bouteilles d’oxygène haut de gamme, comme celles utilisées lors de l’épidémie de covid-19. Pour les prud’hommes, Luxfer n’a pas démontré « la nécessité de mettre en place un plan de réorganisation afin de sauvegarder sa compétitivité ». Autrement dit, le motif économique n’est pas fondé.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don