Le maillot de bain, une question de peau

Au fil des époques, le costume de bain féminin n’a cessé de raconter l’histoire du patriarcat et de l’émancipation.

Après avoir lu ce livre, vous ne regarderez plus votre maillot de bain de la même façon en le glissant dans votre valise. « L’histoire du maillot de bain est celle de la peau rendue publique, du dévoilement du corps moderne. C’est l’histoire de la façon dont la chair et le tissu se sont unis pour servir le sport, le sexe et la culture », écrit Audrey Millet, docteure en histoire et chercheuse à l’université d’Oslo, dans un brillant essai. Mais c’est aussi l’histoire du patriarcat et du capitalisme. Sans oublier « une histoire des peurs masculines, de la frustration, et un emblème de la féminité ». Un petit bout de tissu d’apparence si futile peut-il porter un tel héritage maillé de luttes politiques, religieuses, féministes ?

Avant de détricoter le maillot de bain à travers les époques, l’autrice revient en profondeur sur la relation des hommes et des femmes, car « la baignade est indicatrice d’une ségrégation genrée ». Elle raconte comment l’eau, liée à la femme, avait souvent une connotation menaçante dans les mythes antiques ou à l’époque des monothéismes du Moyen-Âge. Le premier tournant a lieu au XVIIIe siècle grâce à la médecine, qui préconise la baignade comme remède thérapeutique. Se pose obligatoirement la question des vêtements de bain… d’abord pour cacher l’« indécence » des femmes.

Il reste 63% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.