Chez EELV, on recycle bien la refondation

Des cadres, élus et militants appellent à « refonder » le parti et à l’ouvrir sur les mouvements associatifs.

Michel Soudais  • 24 août 2022
Partager :
Chez EELV, on recycle bien la refondation
© Marine Tondelier figure en tête des signataires (Photo : Jaak Moineau / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP)

Avant même l’ouverture, le 25 août, de leurs journées d’été à Grenoble, plus de 600 cadres et élus d’Europe Écologie-Les Verts ainsi que des militants non encartés ont appelé dans une tribune à « refonder » leur parti en une formation « plus ouverte sur les mouvements associatifs ». Ce texte, intitulé « Le vivant ou les cendres », publié sur le JDD.fr et ouvert aux signatures sur un site dédié, émane d’un groupe de réflexion baptisé « La Suite », créé en juin, après la présidentielle et l’élection aux législatives de 23 députés écolos, dans la perspective du congrès que le parti doit tenir en décembre prochain.

Les signataires, en tête desquels figure Marine Tondelier, élue d’Hénin-Beaumont et probable candidate à la succession de Julien Bayou – élu député en juin, le secrétaire national doit renoncer à cette fonction pour se conformer aux statuts du parti –, souhaitent qu’à cette occasion « Europe Écologie-Les Verts se refonde, avec ses partenaires du pôle écologiste et toutes celles et ceux qui le souhaiteront » pour faire « naître un nouveau mouvement accueillant, populaire, convivial, démocratique, fédéraliste, écoféministe, antiraciste, et plus ouvert sur les mouvements associatifs qui renouvellent aujourd’hui l’action écologiste ».

Cet appel à la « refondation » a toutefois un air de déjà-vu. Il présidait déjà en 2010 à la « fusion-dépassement » du parti Vert (créé en 1984) en Europe Écologie-Les Verts (EELV), quand il s’était agi de réunir dans un mouvement politique renouvelé ses adhérents et les militants venus avec les listes d’Europe Écologie aux européennes de 2009 qui ne souhaitaient pas adhérer aux Verts (Eva Joly, Yannick Jadot, José Bové…). Plus récemment, après ses succès aux européennes de 2019 et aux municipales de 2020, EELV avait formé le Pôle écologiste avec Génération·s, Génération écologie, Cap 21 et le Mouvement des progressistes. Ce pôle n’ayant pas permis la percée escomptée à la présidentielle, sa pérennisation dans un seul mouvement peut-elle être l’instrument de la conquête d’une majorité politique ?

Politique
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Impôt sur la fortune : le cadeau que veut faire le RN aux plus riches
Fiscalité 21 juin 2024

Impôt sur la fortune : le cadeau que veut faire le RN aux plus riches

Dans son programme, le Rassemblement national veut supprimer l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour le remplacer par un impôt sur les fortunes financières (IFF). Un beau cadeau, uniquement à destination des 1 % les plus riches.
Par Pierre Jequier-Zalc
Accusé d’incompétence économique, le Nouveau Front populaire sort les chiffres
Économie 21 juin 2024

Accusé d’incompétence économique, le Nouveau Front populaire sort les chiffres

L’alliance des gauches se positionne pour une politique de relance et d’investissements massifs. Un chiffrage permettant de financer un programme de « rupture immédiate et claire avec la politique d’Emmanuel Macron ».
Par Lucas Sarafian
« Vous avez déjà entendu le RN parler de patriarcat ? »
Entretien 21 juin 2024

« Vous avez déjà entendu le RN parler de patriarcat ? »

Alors que le Planning familial a appelé à voter pour le Nouveau Front populaire, Sarah Durocher, sa présidente, revient sur cette décision et appelle à se mobiliser à la manifestation du 23 juin pour préserver les droits des femmes et des personnes LGBTQI+ face à l’extrême droite.
Par Hugo Boursier
Dans l’Essonne, l’optimisme infaillible des « vieilles du porte-à-porte »
Reportage 21 juin 2024

Dans l’Essonne, l’optimisme infaillible des « vieilles du porte-à-porte »

Dans la cinquième circonscription de l’Essonne, la gauche a perdu les dernières législatives à 18 voix près. Reportage à Gif-sur-Yvette sur un porte-à-porte mené par un groupe de retraité.es, optimistes pour faire basculer la « swing circo ».
Par Pauline Migevant