« La vie devant nous » de Frédéric Laffont : l'immigration racontée par ses acteurs

Un beau documentaire sur le recrutement de 80 000 jeunes Marocains dans les bassins miniers, à voir jusqu'au 30 octobre sur Arte.tv.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Ne ratez pas sur Arte le documentaire de Frédéric Laffont La vie devant nous, visible jusqu'au 30 octobre. Mêlant témoignages et images d’archives, le film relate le recrutement de 80 000 jeunes Marocains embauchés à bas coût dans les bassins miniers du Nord et de la Lorraine.

© Politis

Ceux-ci racontent la visite médicale, la traversée, la neige à l’arrivée, le travail. Ils évoquent leurs peurs, leurs espoirs, leurs déceptions, leurs relations avec les autres mineurs.

Quand les puits ferment, les travailleurs marocains se retrouvent dans les usines automobiles, font venir leur famille, s’installent en cité. Ces mineurs ont en effet « donné la vie à 600 000 Français », dont le film témoigne de la réussite. À rebours des débats identitaires nauséeux, le récit de ces vies dessine tout en nuances et en émotion une histoire de l’industrialisation comme de la désindustrialisation, et de l’immigration.


Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.