Un million de signatures européennes pour en finir avec les pesticides

L’initiative citoyenne européenne « Sauvons les abeilles et les agriculteurs » a recueilli le nombre de signatures suffisantes pour proposer à la Commission européenne une évolution de la législation. Objectif : sortir des pesticides d’ici à 2035.

Jean-Marc Siffre  • 21 octobre 2022 abonné·es
Un million de signatures européennes pour en finir avec les pesticides
© JULIAN STRATENSCHULTE / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP.

Jean-Marc Siffre est un des contributeurs de la revue collaborative Silence, édité par l'association du même nom.

Pour nourrir la population les productions agricoles sont nécessaires en quantité et en qualité. Pour soutenir les agriculteurs de la FNSEA, le chef de l’État a évoqué, lors de la fête « Terres de Jim » début septembre une future loi pour 2023. De son côté, l’Europe prépare une nouvelle réglementation pour réduire les pesticides.

Deux alternatives se présentent : faut-il être très précautionneux avec les pesticides parce qu’ils sont dangereux, pour s’en servir ad vitam aeternam, ou faut-il refondre en profondeur le système agricole pour ne plus dépendre de pesticides et d’engrais synthétiques (1) ?

Réduire les pesticides dans les pratiques agricoles serait souhaitable pour de nombreuses raisons trop longues à détailler : ils nuisent à la fertilité des sols, tuent les pollinisateurs dont les abeilles, dégradent la santé (cancers, maladie de Parkinson) en général et la reproduction en particulier.

Les pesticides et les engrais azotés contribuent fortement aux émissions des gaz à effet de serre.

De plus les pesticides et les engrais azotés contribuent fortement aux émissions des gaz à effet de serre (CO2, NH3, CH4) et à la consommation d’hydrocarbures. Une réduction de 50% des pesticides sur 10 ans avait été décidée en 2009 mais sans grand succès. Seules quelques fermes (un millier) ont suivi le plan national écoPHYTO et ont montré que c’était réalisable.

Pour réduire les pesticides, la Commission européenne nous a soumis un texte dans le cadre d’une consultation publique (sans beaucoup de publicité). Ce texte d’une grande complexité, promet diverses tracasseries administratives. Exemple : « toutes les interventions sur les cultures doivent être consignées [dans un registre électronique] qui contient toutes

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
Tribunes

Des contributions pour alimenter le débat, au sein de la gauche ou plus largement, et pour donner de l’écho à des mobilisations. Ces textes ne reflètent pas nécessairement la position de la rédaction.

Temps de lecture : 10 minutes