« Guerre » de Marion Jdanoff : le livre qui n’aurait jamais dû exister

Un dessin à brûler chaque jour, pour la guérison de son amie atteinte d’un cancer : de ce combat est né ce recueil, sélection Angoulême 2020 et aujourd’hui réédité.

Marion Dumand  • 16 novembre 2022 abonné·es
« Guerre » de Marion Jdanoff : le livre qui n’aurait jamais dû exister
© Photos : Issue Édition.

G uerre n’aurait jamais dû exister. Chacun de ces dessins devait être détruit. « Sacrifice par le feu. Bim. J’appelle ça guerre », écrit Marion Jdanoff dans la préface. Un par jour. Le temps qu’il faudrait pour vaincre le cancer de Pauline qui, après avoir été expulsé de son sein, s’attaquait au cerveau. Une mini-flambée, quelque part entre magie et amitié, proposée par Marion pour rester aux côtés de Pauline.

Marion

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 4 minutes