Les drogues, un calvaire de plus pour les migrants

Depuis le début de la crise sanitaire, des jeunes sans abri originaires d’Afrique de l’Ouest et du Maghreb errent à la Guillotière, un quartier du 7e arrondissement de Lyon. Exploités par les réseaux de deal locaux, ils souffrent de graves addictions à des médicaments aux lourds effets secondaires.

Oriane Mollaret  • 6 décembre 2023 abonné·es
Les drogues, un calvaire de plus pour les migrants
Le quartier de la Guillotière, à Lyon, a vu se développer un important trafic de médicaments détournés de leur usage.
© Oriane Mollaret

Nigeria, 2019. Mustafa*, 16 ans, et sa bande de copains fuient l’école coranique où leurs parents les ont inscrits. Depuis huit mois, les garçons endurent les sévices courants dans ces établissements. Décidé à rejoindre l’Europe, l’adolescent traverse la Libye, où il est torturé, puis l’Italie, où il découvre le racisme. À l’hiver 2019, il échoue à Lyon. Mustafa se dit mineur, mais l’association Forum réfugiés, chargée par la Métropole de Lyon d’évaluer la minorité des jeunes migrants, retoque son acte de naissance. Le juge des enfants confirme cette décision. Le garçon tente alors sa chance à Grenoble, puis à Mâcon, en vain : la protection de l’enfance française ne le prendra pas en charge. Aujourd’hui, il passe ses journées à attendre que la vie passe, assis sur un banc de la place Mazagran, dans le quartier de la Guillotière, en plein cœur de Lyon. Contre quelques euros, il rend parfois de menus services aux dealers locaux. « Je n’ai jamais été heureux, ici ce n’est pas pire qu’ailleurs », lâche-t-il laconiquement.

« Zombies »

Comme Mustafa, ils sont plusieurs dizaines de jeunes à errer à la Guillotière malgré le froid humide de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Pour aller plus loin…

« Le discours sur la sexualité des jeunes se résume à une forme de panique morale et sanitaire »
Entretien 28 février 2024 abonné·es

« Le discours sur la sexualité des jeunes se résume à une forme de panique morale et sanitaire »

Dans son livre Les Choses sérieuses, la sociologue Isabelle Clair enquête sur les amours adolescentes et examine la manière dont filles et garçons entrent en relation.
Par Hugo Boursier
Violences sexuelles : dans les lycées, la grande omerta
Enquête 28 février 2024 abonné·es

Violences sexuelles : dans les lycées, la grande omerta

Si les politiques publiques contre le harcèlement scolaire ont été renforcées, celles contre les agressions entre élèves demeurent confidentielles. Elles laissent les personnels dépourvus de cadre et les victimes souvent seules face à leur traumatisme.
Par Pierre Jequier-Zalc
Dans l’Hérault, un SNU sauce gospel et tir au pistolet
SNU 27 février 2024

Dans l’Hérault, un SNU sauce gospel et tir au pistolet

Dans une publication sur X (ex-Twitter) de la direction des services départementaux de l’Éducation nationale de l’Hérault, rapidement supprimée, des jeunes volontaires du SNU célébraient leur fin de séjour de cohésion par une chorégraphie au son d’un gospel. L’an dernier, dans ce centre, un intervenant extérieur a appris à des jeunes à tirer au pistolet.
Par Hugo Boursier
À l’hôpital de Bourges, « on accepte que la mort puisse être une issue »
Reportage 23 février 2024 abonné·es

À l’hôpital de Bourges, « on accepte que la mort puisse être une issue »

Malgré le manque de moyens et le désert médical dont souffre le département du Cher, la petite équipe de ce centre hospitalier essaie de soulager la douleur des patients en fin de vie.
Par Hugo Boursier