Non, « faire entendre la langue de Molière comme personne » ne comptera jamais autant que la vie d’une victime de violences sexistes et sexuelles

TRIBUNE. Plus de 2 300 artistes, élu.es politiques, associations et citoyen.nes dénoncent la tribune de soutien à Gérard Depardieu dans cette contre-tribune citoyenne, initiée par le Collectif « Je te crois ».

Collectif « Je te crois »  • 2 janvier 2024
Partager :
Non, « faire entendre la langue de Molière comme personne » ne comptera jamais autant que la vie d’une victime de violences sexistes et sexuelles
Manifestation féministe devant le théâtre bordelais où Gérard Depardieu chantait Barbara, le 24 mai 2023.
© ROMAIN PERROCHEAU / AFP

Nous, citoyens.nes militant pour un féminisme intersectionnel et progressiste,

Nous, partisan.es d’une lutte commune, solidaire et inclusive,

Ensemble, nous formons le collectif Je te crois.

En réaction à la tribune de soutien à Gérard Depardieu signée par 56 personnalités médiatiques et parue dans Le Figaro en date du25 décembre 2023, nous exprimons notre profonde indignation envers les propos des signataires qui effacent, minimisent et légitiment les révélations choquantes liées à l’acteur Gérard Depardieu dans le Complément d’enquête du 7 décembre 2023, diffusé sur France 2.

Choisir le camp des victimes

Aux signataires de la tribune de soutien à Gérard Depardieu, nous disons que s’iels ont choisi le camp de l’agresseur présumé, nous choisissons celui des victimes, qu’iels ont laissées dans une indifférence glaçante sans leur accorder un seul mot.

Vous auriez pu faire entendre votre voix pour défendre toutes les victimes de viols, d’agressions sexuelles, de maltraitances, de violences sexistes et sexuelles.

Vous avez choisi envers et contre tout de défendre votre caste, celle d’une bourgeoisie dont il ne reste que des reliques, prête à tout pour défendre ses intérêts dans un entre-soi qui traduit sa peur face à la déferlante féministe qui gronde. Les femmes ne se taisent plus, les femmes parlent, dénoncent, ripostent, et du haut de vos tours d’ivoire, vous tremblez.

Nous, collectif Je te crois, nous ne prenons pas le « génie d’un monstre sacré du cinéma » comme excuse. Nous dénonçons la minimisation et l’occultation des accusations qui pèsent contre lui. Nous ne séparons pas l’homme de l’artiste. Nous sommes du côté des victimes.

La présomption d’innocence

Nous sommes fatigué.es de votre sempiternel discours sur la « présomption d’innocence », cette notion que vous prenez à bras-le-corps quand il s’agit de défendre votre idole, sans approche juridique ni connaissance de tous les enjeux de cette même notion.

Nous sommes fatigué.es de votre sempiternel discours sur un « procès » ou un « lynchage » médiatique, expliquant d’une langue asthénique que cette affaire ne concerne que « La Justice », uniquement « La Justice », dont l’Histoire nous a tant montré qu’elle se rangeait bien souvent elle aussi du côté des agresseurs.

Refuser le silence

Comment rester silencieux.ses quand il existe des dizaines d’éléments qui montrent l’implication de Gérard Depardieu dans des affaires de violences sexuelles, entre témoignages concordants, séquences découvertes et validées par un huissier dans le Complément d’enquête, ou encore interviews dans lesquelles Depardieu reconnaît lui-même avoir violé de nombreuses femmes, déclarant d’autant plus à la presse américaine que « la violence n’est pas commise par ceux qui agissent mais par les victimes, celles qui permettent que cela arrive » ?

Comment rester silencieux.ses lorsque le comédien agresse ouvertement au cours de son voyage en Corée du Nord, verbalisant à pleine bouche son attrait pour « la petite robe bien ouverte » d’une femme ?

Comment rester silencieux.ses en découvrant les images de Gérard Depardieu se prenant à expliquer le plaisir que ressentiraient les femmes qui font de l’équitation, les traitant de « vraies salopes », englobant avec un naturel horrifiant une enfant de 10 ans dans sa pseudo-théorie, légitimant un véritable discours pédocriminel ?

Comment rester silencieux.ses en entendant le chef de l’État, ayant décrété les violences sexistes et sexuelles comme la grande cause de ses deux quinquennats, exprimer publiquement et le sourire aux lèvres sur le plateau de C à Vous le 20 décembre 2023 que Gérard Depardieu rendrait « fière la France » ? N’était-ce pas M. Macron qui, en créant la CIIVISE il y a trois ans, assurait aux victimes « on vous croit, et vous ne serez jamais seules » ?

Tous ces soutiens se rendent complices des violences sexistes et sexuelles.

Soutien aux victimes

En conclusion, face à cette scandaleuse prise de position, à ce soutien honteux et déshonorant pour ces 56 signataires, nous exprimons avec solidarité et ardeur notre soutien aux victimes de Gérard Depardieu.

Nous saluons leur immense courage d’avoir témoigné, en dépit de toutes les insultes et ignominies auxquelles elles font face. C’est avec elles que nous organisons la riposte féministe face à cette injustice. C’est avec elles que nous luttons contre toutes les violences sexistes et sexuelles.

Victimes, on vous croit !

Recevez Politis chez vous chaque semaine !
Abonnez-vous

Premiers signataires :

Les artistes de tous horizons, qui montrent que la culture se place du côté des victimes :

Lucie Lucas (Actrice), Tahnee l’Autre (humoriste), Florence Mendez (comédienne, autrice), Félix Maritaud (acteur), Ines Rose (autrice), Kim Weber (photographe), Mathilde (artiste chanteuse, militante anarchaféministe), Bruno Sanches (comédien), La Maryposa (artiste Drag Queen), Louisadonna (musicienne), Marie-Clémence Bordet-Nicaise (autrice), Emily Tante (artiste Drag Queen), Sophia Antoine – Sept (artiste de rue, activiste Femen), Maedusa (autrice, illustratrice),  Lou Dvina & Leontin Lacombe (Artistes, auteurices / Les Sapphos), Shemss Audat (Actrice), Sindy Auvity (Artiste), Alice Pfältzer (Autrice, créatrice de contenus, militante) Sabrina Erin Gin (Essayiste), Natacha Cesbron (Écrivaine biographe), Periods (Autrice, compositrice, interprète), Damien Fauré (Tatoueur), Julie Rodrigue (Cinéaste), Aline Jaillet (Autrice, coache de la voix), Manon Loisvaine (Autrice, travailleuse sociale, féministe), Yaëlle Antoine (Artiste), Maëva Longvert (Artiste) Julie Plumier (Artiste), Marie Favre (Comédienne), Blondine Morisson (Musicienne), Cécile Geindre (Comédienne, metteuse en scène) Anne Buffet (Actrice Autrice), Nicolas Puluhen (Auteur), Ysé Lallemant (Artiste, musicienne), Toalita Mona (Artiste), Anne Lucie Viscardi (Réalisatrice, art thérapeute, créatrice du blog «  La Génération qui Parle »),  Philippe Ayme (Réalisateur), Audrey Gary (Metteuse en scène), Guillaume Lasserre (Critique d’art), Florence Domange (Vice présidente de Uman Arts Company, militante associative, développeuse de projet émancipateurs), Julie Desb (Autrice), Betty WhoRocksTheWorld (Créatrice de contenu), Déborah Moreau (Comédienne), Kristell Fresneau (Journaliste, réalisatrice), Loup Balthazar (Comédien), Laure Muller-Feuga (Réalisatrice), Rozenn André (Intermittente du spectacle), Pau Desforest (Photographe), Anne-Sophie Liban (Actrice), Snake.waw (Artiste, étudiant), Sophie Troise (Comédienne), Thomas Piet (Auteur), Oxytocine (Artiste musicienne), Johanna Tixier (Comédienne), Caroline Deruas (Réalisatrice, scénariste), Marie Christine Gambart (Réalisatrice), Jessica Dehoux (Artiste), Hélène Soulié (Metteuse en scène), Christine Braconnier (Comédienne), Liam Debruel (Critique),, Laetitia Abad Estieu (Autrice), Vincent Denneulin (Artiste), Loïna Chehata (Tatoueuse), Ivo Da Silva (Journaliste, auteur et créateur de contenu), Anne Plaisance (Artiste), Matthias Droulers (Comédien/metteur en scène), Lou Houel (Musicien), Mamari Munezero (Humoriste), Ludine P (Autrice de BD), Sylvie Li (Autrice), Fanny Duchon Allard (Écrivaine), Agathe Delhommeau (Comédienne, professeure de théâtre), Raphaël Valette (Journaliste indépendant), Frédérique Angoulvent (Auteure), Cathy Travailleuse du Texte (Artiste slameuse), Rose Harang (Photographe), Bérangère Quillard (Artiste), Sylvie Kaptur Gintz (Artiste, auteure), Victor Calcine (Comédien), Valérie Massadian (Cinéaste), Louis-Michel Marion (Musicien), Fabrice Naud (Musicien, ingénieur du son), Rébecca Forster (Comédien’ne, conférenciè’re, gesticulant’e, éducateurice populaire), Cindy Vendermeulen (Éditrice et autrice), Corinne Roche-Goy (Journaliste), Chloe Begou (Metteuse en scène), Lea Betremieux (Comédienne), Aurore Evain (Metteuse en scène), Joyce Rivière (Écrivaine poète), Marie Lemarchand (Comédienne), Sophie Hutin (Metteuse en scène), Clotilde Hesme (Actrice), Rono Bizarre (Vidéaste), Aurore Le Goff (Autrice et Conférencière), Laura Favier (Comédienne), Flora Nicol (Écrivaine), Ninon Juniet (Metteuse en scène), Adèle Duportal (Danseuse, chorégraphe), Laurier The Fox (Auteur de BD), Maïna Cordonnier (Make-up artist), Matthieu Roux (Directeur artistique), Alba Grotard (artiste tatoueuse), Roxane Vaillant (écrivaine), Jaey Gon (artiste), Marie Genty (artiste), Chloé Saint-Dizier (artiste tatoueuse), Gigi Ledron (comédienne, chanteuse), Kimberley Roset (comédienne), Mat Prunier (artiste), Maria Reyes (actrice, comédienne), Isabelle Menal (comédienne), Cynthia Saint-Fleur (actrice, scénariste), Mélissa Casteuble (Artiste peintre), Pauline Nadoulek (comédienne), Emilie Massaloux (chroniqueuse littéraire), Maelle Lefeuvre (styliste), Holokid (artiste), Prune Pernaton (artiste), Perrine Chene (intermittente du spectacle), Marie-Alix Desvoy (artiste), Aliénor Rambaud (comédienne, chanteuse, metteuse en scène), Shauna Collas (photographe), Louise Botbol (musicienne), Bruno Lorenzi (dessinateur), Louise Adda (comédienne), Marylou Couvreur-Delaitre (comédienne), Zoé Moreau (intermittente du spectacle), Eden Lubert (auteur, illustrateur), Pauline Christophe (comédienne), Mélanie Bertin (comédienne), Sarah Mathon (Comédienne, interprète, autrice, metteuse en scène, directrice artistique de la Cie L’île de La Tortue), Colline Bulloz (Danseuse), Annabelle Loureiro (Artiste freelance), Sandra Sainte Rose (Artiste, chorégraphe, interprète), Lilou Des Bois (Comédienne), Pamela Olea (Comédienne), Justine Clerquin (Autrice), Louise Roncero (Tatoueuse), Sophie Attelann (Réalisatrice), Sam Boucher (Artiste), Florence Pichon (Romancière), Alexandra Szczesny (Ex Tatoueuse), Marine Thibault (DJ, Productrice et musicienne), Max Julou (Artiste), Laurent Henode (Musicien), Manon Drouet (Illustratrice), Luana Arena (Photographe), Gaelle Turlepin (artiste peintre), Christelle Lassort (Artiste Musicienne), Trholz Band (Musicien.ne.s), Amandine Ducros Cervos (Artiste), Sandra NKaké (Artiste/Auteure-compositrice), Donia EML (Musicienne, comédienne), Olivier Quatrefages (Réalisateur), Virginie Peyré (Autrice, conférencière), Myriam Eckert (Poète, metteuse en scène, interprète), Gabrielle Lisa Collard (Journaliste, autrice et militante), Moe Kratz (Autrice), Biche de Ville (Poète Punk), Anais Azema (Comédienne), Yuna Troël (Auteure, illustratrice et art-thérapeute), Jule Truyol (Artiste Designer Culinaire et Thérapeute PTSD), Sarah Cousy (Metteur en scène, comédienne), Mathilde Rudelle-Dilmi (Artiste tatoueuse), Archibald Gibut (Styliste), Lisa Razniewski (Maquilleuse), Clara Macia (Maison de production de spectacle vivant), Tom Rider (Les Kids des Étoiles), St Graal (Artiste), Margot Brunelle (Illustratrice, Motion designer), Lauriane Briffaut (Créatrice de contenu), Myriam Kante (Créatrice de contenu), Valérie Maniglier (Artiste textile), Marielle Baus (Comédienne, pratiquante Feldenkrais), Juliette Dupuis Charles (Photographe), Manon Preterre (Comédienne), Deborah Levi (Comédienne), Mélodie Molinaro (Comédienne, chanteuse), Claire Engel (Comédienne, metteuse en scène), Louise Temal (productrice)…

Les élu.es politiques, de France et de Belgique, qui œuvrent pour que tout change :

Leila Agic (Députée bruxelloise), Sabrina Ganeswaran (Responsable d’équipe informatique et élue municipale), Clarisse Réalé (Conseillère municipale), Laetitia Marrocu (Élue déléguée à l’Egalite Femmes Hommes et à la Protection de l’enfance, Ville d’Ajaccio. Présidente de l’association Donne e Surelle, qui défend les droits des femmes et des enfants), Margaux De Re (Députée Écolo au Parlement de Bruxelles), Marie-Louise Chenois (Politicienne, militante féministe, présidente de la Rainbow House Brussels), Hélène Bidard (Adjointe (PCF) à la maire de Paris en charge de l’égalité femmes-hommes, de la jeunesse et de l’éducation populaire), Christelle Charrier (Conseillère municipale), Wendy Lafaye (Conseillère municipale à Clermont-Ferrand), Soraya Ouldji (Adjointe à la maire de Strasbourg), Nadia El Hajjaji (Élue municipale et communautaire), Andy Kerbrat (Député de la 2e circonscription de Loire Atlantique), Sabine Lalande (Conseillère régionale Pays de la Loire), Annie Lahmer (Conseillère régionale Écoféministe),

Les différents collectifs, associations et militant.es qui luttent quotidiennement pour un monde meilleur :

Mié Kohiyama (Cofondatrice de BeBrave France), Guillaume Ramond (Militant LFI), Johana.S (Experte et militante égalité F/H, fondatrice de rendez l’argent aux femmes), Sarah Boukraa (collectif enfantiste Lille), Raphaëlle Verdaine-Siorrat (Présidente de l’association La Foudre Prend Racine), Emilienne Heddache (Association La Foudre Prend Racine), Leoparde (Militante VSS, inceste et juriste), Arnaud Gallais (Membre démissionnaire de la CIIVISE, cofondateur de Mouv’ enfants), Servane Diaferia-Acevedo Reyes (Fondatrice de La Grenade, collectif féministe), Emma Étienne (Présidente de l’association SPEAK !), Lydia Barneoud (Directrice du collectif CIDE Océan Indien), Caroline Boisnoir (Présidente de l’association Cœurs de Guerrières), Olivier Daronnat (Militant féministe), Sophie Truchot-Barret (Cofondatrice de la fusée), NousToutes974 (Collectif féministe), Elsa Iguedjtal (Militante féministe), Marie Bas (Présidente des Chiennes de Garde), Caroline B. (Militante féministe, cadre), Yasmine El Jaï (Militante féministe), Aude Gaspar (Militante féministe), Les colleuses (Collectif féministe liégeois),  Paloma Pavan Nunez (Militante féministe, étudiante), Marie Coquille-Chambelle (Doctorante et cofondatrice de MeTooThéâtre), Julie Arnoux (Fondatrice de l’association Divergences Fertile), Justine Hernandez (Militante féministe), Delphine B (Militante NousToutes), Erynn Robert (Collectif Let’s talk about non-binary),  Auriane Dumesnil (Cofondatrice et directrice de l’association Pépite sexiste), M.E.U.F (Association étudiante féministe bordelaise), Karine Plassard (Militante féministe), Gaëlle Lerch (Militante féministe), Racisme Invisible (Militante), Dean Grace (Créateur du compte Instagram Écho Révolutionnaire), Sophie Fratczak (Militante féministe), Florine Clinquart (Militante féministe), Virginie Malthiery (Militante féministe), Aurélie Labis (Militante féministe), Raphaëlle Dufestin (Militante féministe), Pinkgouine (Militante Antivalidiste), Clarisse Luquet (Animatrice jeunesse et militante féministe), NousToutes 93 (Lutte contre les VSS), Magali Cocaul (Médecin, militante féministe Nous Toutes), Balance Ta Scène (Collectif de lutte contre les violences), Elodie Jauneau (Vice-Présidente de MeTooMedia, historienne, militante féministe), Julie Bergeron (Collectif Drag Kings), Jessica Suzes (Militante féministe anti raciste @embraselemonde), Shanley Clemot McLaren (Activiste féministe), Lena Ben Ahmed (Militante féministe antiraciste @embraselemonde), Association MeTooMédia (Lutte contre les VSS médias et culture), Capucine Coudrier (Militante féministe et créatrice de contenu @ovairestherainsbow), Ligue Contre le Viol Conjugal (Associaton nationale), Bordeaux se Soulève, Ludvilla Mallet (Fondatrice de la Ligue Contre le Viol Conjugal -anciennement CFCVC), BalanceTonBoss, Claire Michelon (Féministe, spécialiste du français inclusif), Martine Courjaud (Militante NousToutes), Marie Rabatel (Experte en Violences Sexuelles-Handicap, Présidente de l’association Femmes Autistes), Pride des banlieues Saint Denis (Mouvement politique), Drew Noemie (Collectif Queerskate Bordeaux), NousToutes Unistra (Associtation de lutte contre les VSS à l’Université de Strasbourg), NousToutes 33 (Collectif de prévention contre les VSS), Collages Féministes Rouen (Collectif informel), Christine Coulon (Militante féministe), Lizzy Couillard (Militant.e féministe), Louise Helal (Écoutante accueil au 3919, chanteuse, journaliste), Briser la loi du silence (compte tiktok de sensibilisation), Aksil Lefevre (Militant), NousToutes 31 (Collectif), Valérie Pelletier (Militante @LegalTender), Marie Vialaret (Collectif “T’as pensé à ?”), Friction Magazine (Webzine LGBTI féministe), FIDL Bordeaux (Organisation lycéenne), NousToutes 91 (Militant.e.s), Maëlle Noir (Chercheuse et militante NousToutes), Amélie Hennequin (Militante NousToutes), Lilou Gourdant (Militante féministe, étudiante en sociologie), Clara Achour (Militante féministe), Axelle Guillard (Directrice d’Association de solidarité, étudiante en gérontologie), Auriange Dupuy (Militante féministe), Collective Révolution Inclusive (Féministes spécialistes du français inclusifs), Joe Dasniere (Collectif féministe mixte, PRÉSENTE), Anthony Peluso (Militant du vivant)…

Et les centaines de signataires engagé.es dans notre combat, qu’iels soient étudiant.es, lycéen.nes, fonctionnaires, serveurs.euses, agent.es d’entretien, mères au foyer, médecins, avocat.es, fleuristes, enseignant.es, travailleurs.euses social.es, graphistes, psychologues, vendeur.euses, scientifiques, chargé.es d’accueil, sans emploi, retraité.es…

Le collectif « Je te crois », dont :

  • Brunelle Agulian (chargée de communication, apprentie-écrivaine)
  • Cassandra Bosch (travailleuse sociale)
  • Alison.B (pâtissière)
  • Léna Perez (chargée de communication)
  • Djuliana de Freitas (clerc de notaire)
  • Laurène Pailler (interprète Français – Langue des signes)
  • Chris Dyn (photographe)
  • Julie Raggi (autrice, peintresse, entrepreneuse)
  • Laureen Jucquois (conseillère en vente)
  • Xany natsu frog (étudiante)
Publié dans
Tribunes

Des contributions pour alimenter le débat, au sein de la gauche ou plus largement, et pour donner de l’écho à des mobilisations. Ces textes ne reflètent pas nécessairement la position de la rédaction.

Temps de lecture : 13 minutes
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

« Nous, psychologues, professeur·es et étudiant·es en psychologie, refusons que notre discipline soit instrumentalisée à des fins transphobes »
Transphobie 13 mai 2024

« Nous, psychologues, professeur·es et étudiant·es en psychologie, refusons que notre discipline soit instrumentalisée à des fins transphobes »

TRIBUNE. Plus de 1 000 psychologues, psychiatres, psychanalystes, profs et étudiants en psychologie s’opposent à la proposition de loi des Républicains sur l’interdiction des transitions pour les mineurs et défendent l’autodétermination des personnes trans.
Par Collectif
Apologie du terrorisme : l’instrumentalisation après l’intégration dans le droit commun il y a 10 ans
Tribune 10 mai 2024

Apologie du terrorisme : l’instrumentalisation après l’intégration dans le droit commun il y a 10 ans

TRIBUNE. L’avocat Vincent Brengarth dénonce le dévoiement de cette infraction pénale pour criminaliser, en pratique, ce qui relève d’un débat d’idées d’intérêt général sur la situation dramatique de la population de Gaza.
Par Vincent Brengarth
« Attaques contre les droits trans et reproductifs : n’attendons plus, faisons front ! »
Transidentité 29 avril 2024

« Attaques contre les droits trans et reproductifs : n’attendons plus, faisons front ! »

TRIBUNE. Plus de 800 collectifs et personnalités politiques, artistiques, militantes et intellectuelles appellent à des rassemblements partout en France le 5 mai contre les attaques contre les droits trans et reproductifs.
Par Collectif
« L’urgence d’agir en commun ! »
Tribune 26 avril 2024

« L’urgence d’agir en commun ! »

TRIBUNE. « Ouvrir les yeux, lever les poings, se serrer les coudes ! » C’est ce à quoi appellent les organisateurs de POP MIND x Festisol du 6e Festival des Solidarités, dont les rencontres citoyennes se tiendront mi-mai à Rennes autour de nombreuses associations de solidarité et structures culturelles.
Par Collectif