Nouveaux OGM : c’est toujours non !

Les collectifs qui s’étaient mobilisés contre les organismes génétiquement modifiés s’unissent aujourd’hui contre les nouvelles techniques génomiques, en invoquant la transparence alimentaire.

Vanina Delmas  • 16 janvier 2024 abonné·es
Nouveaux OGM : c’est toujours non !
Un faucheur volontaire participe à un rassemblement contre Monsanto-Bayer, le 15 mai 2021, à Chalon-sur-Saône.
© Antoine Mermet / Hans Lucas / AFP

"Non aux OGM », « Stop au brevetage du vivant ». Le 13 décembre 2023, une centaine de personnes ont accroché des banderoles sur la façade des locaux d’Europa Expérience à Paris. Les militant·es de la Confédération paysanne, de la Coordination européenne Via Campesina, des Faucheurs volontaires, du syndicat belge Boerenforum ou encore de la Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab) ont occupé cette antenne des institutions européennes afin de faire pression et d’obtenir l’arrêt du projet de déréglementation des nouveaux OGM porté par la Commission européenne.

Le 5 juillet 2023, la Commission européenne a présenté une proposition visant à déréguler les nouveaux OGM, des semences obtenues

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Publié dans le dossier
OGM : ils reviennent !
Temps de lecture : 6 minutes

Pour aller plus loin…