blog /

Publié le 13 juin 2008

Bravo l'Irlande!

None

Le résultat n’est pas encore officiel. Mais il ne fait plus de doute, à cette heure, que le « non » l’a emporté en Irlande où était organisé le seul référendum de toute l’Union européenne, sur le traité de Lisbonne.

Selon la radio-télévision publique irlandaise RTE, le « non » arriverait en tête dans 37 des 43 circonscriptions de l’île. Peu avant cette annonce faite vers 14h00, le ministre irlandais de la Justice Dermot Ahern avait lui aussi déclaré : il « semble que ce soit le non » qui va l'emporter.

Ce résultat est une bonne nouvelle pour la démocratie. Il faut rejeter l’idée selon laquelle 1 ou 2 millions d’Irlandais (on ne sait pas encore combien de voix a recueilli le « non ») bloqueraient 400 millions d’européens. Dans toute l’Europe, les gouvernements et les élites politiques (que l’on songe au rôle du PS) ont refusé que les peuples soient consultés sur cette constitution européenne-bis. De ce fait, les seuls à pouvoir le faire ont parlé au nom de tous les peuples privés du plus élémentaire droit démocratique.

Les Irlandais ont confirmé ce que les chefs d’Etat et de gouvernement savent : quand les peuples s’expriment ils refusent cette Europe-là.
Les électeurs français et néerlandais avaient refusé le TCE en 2005. Leur avertissement n’a pas été entendu et le traité de Lisbonne était à plus de 90% identique. Il n’est pas étonnant qu’il ce déni de démocratie se fracasse sur le premier référendum.

Ce résultat est une bonne nouvelle pour l'Europe. Le traité de Lisbonne est désormais caduc. C'est une chance de revenir enfin à un projet européen conforme au souhait des peuples, au lieu d'avancer à marche forcée vers une construction politique qui détourne les citoyens chaque jour un peu plus de l'idéal européen. Au risque de voir ressurgir les nationalismes.

Entendre enfin la voix des peuples, ce serait un beau programme pour une présidence française, non ? On sait que ce n’est pas sur Sarkozy qu’il faut compter pour cela. Mais le « non » irlandais est un appui supplémentaire pour faire entendre cette exigence.


Tags

Haut de page

Voir aussi

Articles récents