blog /

Publié le 28 mars 2010

Vivre Et Penser Comme Un Supporteur D'Éric Zemmour

None

Renaud Camus est ce raffiné gars, tu sais, qui a volte se laisse aller à compter si des fois y aurait pas trop de Juifs, mâme Dupont, à l'antenne de France Culture - et qui, éventuellement, trouve que si, justement, y a trop de Juifs, et que, plus précisément, « les collaborateurs juifs1 ### du "Panorama" de France Culture exagèrent un peu tout de même: (...) ils sont à peu près quatre sur cinq à chaque émission, ou quatre sur six ou cinq sur sept, ce qui, sur poste national ou presque officiel, constitue une nette surreprésentation d'un groupe ethnique ou religieux donné » .

Quand Renaud Camus compte ainsi des Juifs, ### «groupe ethnique ou religieux», il reçoit le renfort d'Alain Finkielkraut (AF), qui, pour ce qui le concerne (chacun son boulier), affectionne plutôt de compter si des fois y aurait pas trop de Noirs, dans l'équipe de France de football, mâme Dupont - et qui, voyez-vous ça, trouve que si, justement, y a trop de Noirs dans les Bleus: tellement trop de Noirs que ça fait ### «ricaner toute l'Europe».

D'après AF: Renaud Camus, comptant des Juifs, et concluant qu'ils sont trop nombreux2, ### «fait le pari dangereux mais légitime de s'interroger, la plume à la main, sur lui-même comme sur le monde, sans précaution ni censure».

Et ça, n'est-ce pas: c'est foutrement courageux, parce que bon, comme vous savez, mâme Dupont, la libre parole se paie de nos jours d'une exposition aux menaces du ### «terrorisme de la bien-pensance», comme dit Jean-François Kahn.

Renaud Camus s'interroge - un peu gravement, comme il sied: tous ces Juifs, tout d'un coup, est-ce que ça fait pas un peu trop?

(Est-ce qu'il ne faudrait pas qu'on ôte quelques Juifs du ### «poste national»?)

Mais, pour autant: Renaud Camus n'est pas du tout antisémite - allons, allons, qu'allais-tu imaginer là?

Éric Zemmour est, quant à lui, ce gars, tu sais, qui trouve qu'il y a trop d'immigré(e)s, dans notre cher et vieux pays (CEVP).

Tous ces ### «nouveaux "barbares"» de ### «l'immigration arabo-africaine»3 qu'on a dans nos DOP et nos POP4, et qui poussent même l'effronterie jusqu'à venir aux centres-villes?

Ça craint du jambon cuit.

Illustration - Vivre Et Penser Comme Un Supporteur D'Éric Zemmour

Mais, pour autant: Éric Zemmour n'est pas du tout raciste, allons, allons, qu'allais-tu imaginer là?

Éric Zemmour est un ### «briseur de tabous» - parce que bon, tu conviendras: faut quand même des cojones de toro , pour oser dire tout haut, sous le règne d'Éric Besson et de Brice Hortefeux, qu'il y a trop d'immigré(e)s dans notre CEVP.

(Le principe général, tu l'auras compris, est qui si tu déplores qu'il y ait trop de Juifs dans certains pans sociaux, t'es pas du tout antisémite, et que si tu déplores qu'il y ait dans certains autres pans trop d'Arabes et de Noirs, t'es pas du tout raciste - mais que si tu déplores qu'on puisse impunément dégueuler tous les deux matins qu'il y a trop de Juifs, ou trop d'Arabes, ou trop de Noirs: t'es un(e) sombre nazi(e) bien-pensiste, façon ### «Gestapo de la parole, sinon de la pensée», comme dit aussi Kahn5.

Pour de plus amples détails sur la construction d'une réalité en trompe-l'oeil: relire 1984 .)

Bien évidemment: Renaud Camus, dans un communiqué publié sur son atterrant site, ### «apporte son appui total et sans réserve à M. Éric Zemmour face aux attaques et aux menaces, aussi bien juridiques que médiatiques6 dont il fait l'objet de la part de diverses officines de collaboration à la contre-colonisation en cours et au Grand Remplacement à l'oeuvre».

(La ### «contre-colonisation» (appelée aussi ### «Grand Remplacement») étant celle, tu l'auras compris, de la France ### «de race blanche» (comme dit Zemmour, citant Gaulle) par des hordes crépues: endogamy's not dead .)

Après quoi, observant - le moyen de faire autrement - que l'excrétion des plus infectes saloperies passe, dans l'époque, pour un signe d'insoumission 7, Renaud Camus propose un ### «concours» à ses fans: ### «Il faudrait trouver un nom pour la langue obnubilatrice et offuscatoire qui transforme en permanence le réel afin qu'il ne blesse pas la sensibilité à fleur de peau de nos amis antiracististes (celle qui, par exemple, appelle la société arabo-noire "les milieux populaires", les territoires négro-musulmans "les cités" ou les "quartiers", les zones de non-droit les "quartiers sensibles" (une des ses plus touchantes trouvailles)».

Et quant à moi, j'aime tout spécialement ce ### «territoires négro-musulmans»: pour ce qu'il nous confirme des supporteurs d'Éric Zemmour.

(NB: Tu liras également ceci, je te prie - sur un site abominablement bien-pensant.)


  1. Nul(le) ne sait, au juste, comment Renaud Camus reconnaît que ces collaborateurs sont «juifs» , mais sans doute qu'il a pour cela une recette éprouvée.... 

  2. «Cinq sur sept», bordel, ça fait quand même beaucoup, mâme Dupont, un, je dirais pas, deux non plus, je suis tolérant, mais sitôt qu'il y en a beaucoup, il y a des problèmes.

  3. Tu auras bien sûr noté que ces mâles mots, imprimés dans le nouveau bouquin d'Éric Zemmour ( en même temps, notamment, qu'un avis novateur sur le maréchal Pétain), ne sont jamais cités, dans les papiers où l'éditocratie monte au secours de l'un des siens ( endogamy's toujours not dead ). Ce n'est bien sûr pas complètement anodin - c'est leur occultation qui permet, par exemple, à Étienne Mougeotte (rires) d'écrire à Zemmour: ### «Nous prenons acte que vous n'avez jamais eu l'intention de stigmatiser certains de nos compatriotes». 

  4. Départements et possessions d'outre-périphérique. 

  5. Cette semaine, dans Marianne , où l'on ne fait donc pas fi du chantage au nazisme. 

  6. Rappelons qu'Éric Zemmour, brimé, a un rond de serviette (et un émolument) chez: Le Figaro (de Serge Dassault, de l'UMP), France 2, i›Télé, RTL. 

  7. À d'imaginaires tyrannies où les supplétifs du régime veulent nous faire oublier que nous sommes cadenassé(e)s par l'UMP. 


Haut de page

Voir aussi

Articles récents