blog /

Publié le 2 août 2013
L’Aveyron vu du Lot

L’Aveyron vu du Lot

Autour d’une gare à la campagne s’est construit un gros bourg. [Libres pérégrinations, épisode 1]

Illustration - L’Aveyron vu du Lot - Capdenac-gare, août 2008.
C’est une des bizarreries du découpage administratif. De Capdenac (Lot), on surplombe Capdenac-Gare (Aveyron). Le premier est un petit village très ancien d’un peu plus d’un millier d’âmes, admis dans le cercle des Plus beaux villages de France. Le second, d’histoire plus récente, ne s’est réellement constitué qu’après 1857 et l’arrivée du chemin de fer à qui Capdenac-gare doit son nom, sa population (près de 5.000 habitants), ses constructions en « casernes » (pour loger les ouvriers cheminots), et même son église baptisée Notre-Dame-des-Voyageurs.

Entre Capdenac-le-haut et Capdenac-gare serpente le Lot, qui en cet endroit sépare deux départements. Du haut des remparts, la vue sur la plaine alluviale alentour offre de jolies possibilités de photos « aériennes ».

La campagne aveyronnaise près de Capdenac-gare, août 2008.

Champ de maïs dans la plaine du Lot, près de Capdenac-gare, août 2008


{{Découvrir:}} [Survol de France->http://www.survoldefrance.fr/index.php?lang=FR], un site contributif de photographes amateurs et professionnels.

Tags

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.