blog /

Publié le 5 août 2013
Premiers soleils

Premiers soleils

En plus d’être une plante aux multiples propriétés, le colza en floraison est un ravissement pour l’œil. [Libres pérégrinations, épisode 4]

Le colza a cette caractéristique de fleurir très vite et peu de temps. Dans ces conditions, pouvoir saisir son jaune lumineux sous un beau ciel bleu tient un peu du hasard. J'ai eu la chance de le croiser un jour de mai, entre le Le Gouray et Lamballe (Côtes-d’Armor), à la fin d’une journée laiteuse de printemps.

Champ de colza sur la route du Gouray à Lamballe (22), le 12 mai 2012.

Le lendemain, je retrouvai mon Colza en fleur, quelques kilomètres au nord, à l’état sauvage cette fois, sur le sentier douanier qui longe la plage de Saint-Maurice à Morieux (Côtes-d’Armor). Une plage bien connue pour avoir été interdite à toute fréquentation l’été précédent, suite à la découverte d’une trentaine de sangliers morts pour avoir trop humé des algues vertes.

Colza sauvage au dessus de la plage de Saint-Maurice à Morieux (22), le 13 mai 2012.

En ce milieu de printemps, les algues n’ont pas encore fait leur apparition, mais cette dissémination du colza, si près des embruns, devrait faire réfléchir ceux qui pensent pouvoir parquer le colza OGM.


Tags

Haut de page

Voir aussi

Articles récents