blog /

Publié le 16 avril 2020
La mousse au chocolat presque diététique avec option végane

La mousse au chocolat presque diététique avec option végane

Vous êtes confiné·es chez vous et vous avez du temps à revendre. Pourquoi ne pas le passer en partie dans la cuisine ? Je vous propose un rendez-vous culinaire pour assaisonner vos journées : des recettes à réaliser avec des produits du placard ou faciles à trouver dans votre périmètre de confinement. Aujourd’hui, une mousse au chocolat catégorie poids plume qui devrait plaire à tout le monde.

Trois ingrédients, pas un de plus, pour cette mousse au chocolat hyper légère, hyper facile et hyper bonne (oui, l’hyper reste ouvert pendant le confinement), et qui pousse le bon goût jusqu’à se décliner en version végane.

Faites-vous mousser !

Lors d’une excursion sur les forums de cuisine (un excellent loisir de confinement), j’ai eu l’œil attiré par cette recette de mousse au chocolat qui se vantait d’être « healthy » et « zéro kilo ». Bon, faut peut-être pas exagérer quand même, mais ce que je peux vous promettre sans publicité mensongère, c’est que vous allez vous faire mousser à peu de frais tellement c’est simple et bon. Mon entourage a encore la papille en émoi de celle que vous voyez en photo.

Ce qu’il vous faut pour 4 mousses au chocolat 100 % de satisfaits

– 100 g de chocolat noir à cuire (70 % de cacao, pour ce qui me concerne, mais faites comme vous aimez)

– 10 cl de lait de coco

– 3 blancs d’œufs (ou le jus de cuisson d’une boîte de pois chiches)

La mousse au chocolat trop bonne en 3 étapes trop faciles

1. Faites fondre tout doucement le chocolat au bain-marie puis ajoutez-y le lait de coco et mélangez.

2. Battez les blancs d’œufs (ou le jus de cuisson de pois chiches) en neige très ferme et incorporez-les délicatement au mélange choco-coco.

3. Versez dans quatre ramequins et placez-les au frigo sans les couvrir une bonne douzaine d'heures ou plus.

Véganisme et pénurie

Oui, ces deux notions peuvent se mixer avantageusement : si vous ne souhaitez pas utiliser d’œufs ou s’ils ont déserté les rayons de votre supérette, vous pouvez battre du jus de cuisson de pois chiches. Je n’ai pas essayé, mais un certain journaliste gourmet qui vous régale à l'oeil de #gil sur ce site me dit que ça marche très bien : ça monte vraiment en neige et ça laisse en bouche un je-ne-sais-quoi, comme on dit en anglais. Comme ça, vous pourrez jouer à « devine ce qu’il y a dans ma mousse au chocolat » et vous faire encore plus mousser auprès de l’auditoire (pensez à cacher la boîte de pois chiches avant de lancer la devinette). Et si vous essayez, tenez-moi au jus !

Un petit bonus musical !

Retrouvez toutes les recettes de la chronique Confine dans ta cuisine en cliquant ici


Retrouvez toutes les recettes de la chronique Confine dans ta cuisine en cliquant ici

Photo : ME Alouf

Tags

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.