blog /

194 billets

Thierry Brun

par

Un ANI qui nous veut du mal : quand le syndicalisme devient « servitude volontaire »

L'accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier sur l'emploi a été transposé dans un projet de loi de « sécurisation de l'emploi », lequel sera examiné à l'Assemblée nationale à partir du 2 avril. Cet ANI divise les organisations syndicales comme en témoigne cette analyse de Serge Le Quéau, représentant de l’Union syndicale Solidaires au Conseil économique, social et
environnemental de Bretagne. Nous publions ici l'intégralité de ce texte qui s'interroge sur l'attitude de certains syndicats dans un « projet de société » jugé « dangereux ».

 lire   partager

Thierry Brun

par

TGV Lyon-Turin : Vers une nouvelle enquête sur le grand projet inutile ?

Un sénateur du Mouvement 5 étoiles, opposant au projet de liaison ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin, demande une commission d'enquête parlementaire sur ce projet pharaonique contesté des deux côtés des Alpes. Et le puissant mouvement des No-Tav organise le 23 mars une grande mobilisation dans la Vallée de Suse pour exiger l'arrêt des travaux.

 lire   partager

Thierry Brun

par

Transport-SNCF : la Commission européenne veut la concurrence totale sans en dresser le bilan

Siim Kallas, commissaire européen qui a en charge les transports a annoncé le 30 janvier l’adoption du quatrième "paquet ferroviaire", un vaste ensemble de propositions législatives destinées à achever la libéralisation des transports ferroviaires. Avec ces nouvelles réformes, la Commission européenne poursuit l'ouverture à la concurrence sans la moindre évaluation sociale et environnementale. Analyse.

 lire   partager

Thierry Brun

par

Questions autour de la gestion du grand projet Lyon-Turin

Le gouvernement et les collectivités concernées devraient s'intéresser aux comptes de Lyon-Turin Ferroviaire. Cette société basée à Chambéry est le maître d'ouvrage de la future liaison ferroviaire Lyon-Turin, dont les travaux sont estimé à plus de 26 milliards d'euros. Un grand projet qualifié d'inutile par les opposants à cette infrastructure.

 lire   partager

Thierry Brun

par

Privatiser la sécurité sociale : un vieux rêve de la Commission européenne

La Commission européenne cherche à minimiser le contenu très controversé de directives sur la passation de marchés publics et sur les contrats de concession. Ces deux directives, présentées en décembre 2011, ont pour ambition de réglementer la privatisation de services de sécurité sociale obligatoire. La Commission ne fait que récidiver après le coup, raté, de la libéralisation des services de santé dans la directive Bolkestein.

 lire   partager

Articles récents