Confusion et débandade

La campagne s'emballe et perd ses repères. Candidat de droite assumé, Nicolas Sarkozy multiplie les appels du pied en direction de l'électorat lepéniste. Mais, dans la même émission où il invoque comme une priorité la création d'un « ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale » , le président de l'UMP n'exclut pas que l'État puisse entrer temporairement dans le capital des entreprises en difficulté et se prononce « pour la création d'un cinquième risque » au sein de la Sécurité sociale, qui…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.