Dissensions au PCF

Après son piteux résultat, Marie-George Buffet est ouvertement critiquée par les orthodoxes, tandis que les « communistes unitaires » déplorent la division des forces antilibérales.

La catastrophe annoncée n'a pas été évitée. Avec 1,93 %, Marie-George Buffet abaisse un peu plus le score plancher du PCF. Cinq ans après les 3,37 % de Robert Hue, qui, selon elle, avait failli contraindre le parti communiste à mettre la clef sous la porte. Cette fois, le coût financier de ce nouveau revers aurait été anticipé. Il n'est pas certain en revanche que la facture politique l'ait été. Les « huistes », les orthodoxes et les refondateurs n'ont pas attendu vingt-quatre heures pour ouvrir les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.