Les nouveaux gueux

Pascal Catuogno signe un exceptionnel documentaire
sur les travailleurs pauvres, entre portraits et analyses.

Un constat pour commencer : « On a d'abord cru qu'il s'agissait d'une panne, pour reprendre l'expression d'Alain Madelin. On a ensuite parlé de "fracture sociale" (Chirac en 1995), puis de la "France d'en bas" (Raffarin en 2002). Certains ont mis en lumière la notion de peur d'un déclassement. » En attendant, l'ascenseur social est en panne. « Pire encore, il fonctionne à l'envers » , poursuit le réalisateur Pascal Catuogno. Il y a la pauvreté qu'on voit. Celle des exclus, celle de la rue, du sans domicile…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.