Dossier : Affaires et sarkozysme : les raisons d'un naufrage moral

Un symptôme de la fragilisation du pouvoir »

Jean Garrigues, professeur d’histoire contemporaine à l’université d’Orléans*, explique en quoi les affaires sont le reflet d’une époque et analyse les raisons pour ­lesquelles elles explosent

Politis : Certains pronostiquaient la fin des « affaires ». Finalement, elles n’ont jamais cessé… Jean Garrigues : Il faut garder en tête que la communication au plus grand nombre d’une affaire est, au fond, un signe de bonne santé de la démocratie. L’explosion des affaires depuis la fin du XXe siècle est aussi le signe que l’on vit dans une démocratie qui essaye de corriger ses dysfonctionnements. C’est le côté positif de la chose. Derrière les affaires et les scandales, il y a toujours une volonté, qui…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.