L’humanité de Cyrano

Rencontre avec Christophe Brault, un acteur partagé entre Edmond Rostand et les auteurs modernes qu’il joue habituellement.

Revoilà Cyrano de Bergerac ! Les Français ont une telle histoire d’amour – une passion trouble où se mêlent les rêves de victoire et le sentiment de l’échec – avec la pièce de Rostand que le cadet de Gascogne revient souvent sur nos scènes, bien que ce soit l’un des textes les plus longs et les plus lourds à monter de notre répertoire. Après la version de Denis Podalydès avec Michel Vuillermoz à la Comédie-Française, voici celle de Gilles Bouillon avec Christophe Brault, au Centre dramatique de Tours,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.