Mélenchon s’estime conforté

Le Parti de gauche, qui réunit son congrès ce week-end, veut contribuer à une « révolution citoyenne ».

Deux ans après son lancement, le Parti de gauche (PG) s’est installé dans le paysage politique. Au lendemain de la mobilisation sur les retraites, dans laquelle ses militants se sont investis sans réserve, boostés par un Jean-Luc Mélenchon très présent dans les médias, les meetings unitaires et les manifestations, ses « idées font leur chemin dans les têtes », assure François Delapierre, son délégué général. Convaincu que « les gens cherchent une alternative politique » , il entend bien, à l’occasion du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.