Un austère G8

Les chefs d’État et de gouvernement les plus puissants du G8 éviteront d’aborder le sombre bilan de leurs choix économiques.

C’est une habitude. Le G8 est un groupe informel des pays les plus riches 1 qui fait couler beaucoup d’encre lors de son sommet annuel, et mobilise toujours les mouvements altermondialistes contre lui. Notamment parce que les chefs d’État et de gouvernement y décident des orientations politiques pour la planète. Le sommet de Deauville des 26 et 27 mai ne déroge pas à la règle, la présidence française l’ayant pompeusement nommé : « Nouveau monde, nouvelles idées ». Le calendrier du « nouveau monde » a…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.