Le journal de campagne de Super Rebelle

L’aventure a donc commencé le 6 mai 2011 devant le Fouquet’s à Paris. Super Rebelle a fait sa déclaration d’amour aux Français : j’ai choisi, la volonté chevillée au corps, d’être candidat libre à la prochaine présidentielle. Un seul mot d’ordre : redonner du sérieux à la politique. Quant aux revendications, elles sont claires et se résument en un seul slogan : nos rêves ne tiennent pas dans vos urnes. Trois constats m’ont dicté ce solennel choix, primordial pour l’avenir de la nation. La politique est…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Droit à l’avortement, cause universelle

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.