Mali : plus de réfugiés, moins de refuges

Les dizaines de milliers de Maliens jetés sur les routes par le conflit s’ajoutent aux millions de personnes auxquelles porte déjà secours le Haut Commissariat pour les réfugiés dans 125 pays. Une mission que cet organisme des Nations unies a de plus en plus de mal à remplir.

L’occupation du nord du Mali par les groupes jihadistes aurait provoqué en un an un exode massif de quelque cent mille personnes vers les pays voisins, selon le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR). D’autres les ont rejointes au moment de l’intervention française, de crainte des bombardements et d’éventuels combats. Actuellement, ce sont 64 000 Maliens qui ont trouvé refuge en Mauritanie, 52 000 au Niger, 43 000 au Burkina Faso et quelques milliers en Algérie et dans d’autres pays limitrophes. Comme…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.