Sofiane Hadjadj : Albert Camus, « une position intenable en Algérie »

L’éditeur Sofiane Hadjadj évoque l’image d’Albert Camus de l’autre côté de la Méditerranée.

Sofiane Hadjadj a fondé à Alger, avec Selma Hellal, les éditions Barzakh, aujourd’hui parmi les plus innovantes du Maghreb. Né au tout début des années 2000, leur projet éditorial mêle littérature, poésie et essais, entre Algérie, France et, plus largement, Orient francophone. En tant qu’éditeur et intellectuel algérien, quel regard portez-vous sur la figure de Camus vis-à-vis de l’Algérie ? Sofiane Hadjadj : Je dirai tout d’abord que Camus n’occupe pas une position essentielle dans mon parcours personnel.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.