Faut-il (vraiment) baisser la dépense publique ?

Rien ne dit que la dépense privée soit toujours la plus efficace.

Le Figaro a lancé une nouvelle campagne contre la dépense publique, le droit du travail et la protection sociale, en s’appuyant sur un sondage indiquant que la majorité des Français acclameraient les « réformes structurelles » nécessaires pour restaurer la compétitivité. L’air du temps n’est certes pas progressiste, mais parions que, si l’on avait demandé aux mêmes personnes si elles souhaitaient assumer de façon privée leurs dépenses de santé et d’éducation, nul doute que la réponse eût été plus réservée.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.