Italie : « Renzusconi », l’élu des patrons

Ayant obtenu la chute du gouvernement Letta, Matteo Renzi va former le nouvel exécutif.

Le gouvernement Letta est tombé jeudi 13 février. À la tête d’un gouvernement « contre-nature » alliant des représentants du pâle Parti démocrate (PD, centre-gauche), des centristes du très libéral ancien président du Conseil, Mario Monti, et des berlusconiens dissidents ayant préféré lâcher le Cavaliere pour des maroquins ministériels, le démocrate-chrétien Enrico Letta (membre du PD) avait été nommé faute de mieux. Son parti, en tête aux élections de février 2013, avec seulement 29,5 % des suffrages,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.