« Le commun, une idée neuve de refondation sociale »

Dans leur nouvel ouvrage, Pierre Dardot et Christian Laval montrent que le concept de « commun » ou de biens communs peut fonder une alternative démocratique au système néolibéral.

Avec cet « essai sur la révolution au XXIe siècle », Pierre Dardot et Christian Laval mettent en exergue la force et la richesse de la revendication du ou des « commun(s) », synthèse entre anticapitalisme, écologie politique et forme démocratique d’un « autogouvernement collectif » en vue d’une société nouvelle. Qu’est-ce que le « commun » ? Christian Laval : Le commun est un principe politique qui a émergé au cours des années 1990 dans les mouvements sociaux, dans des milieux de juristes et d’économistes,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.