Socialistes affligés

Liêm Hoang-Ngoc et Philippe Marlière ont lancé, lundi, le club des « socialistes affligés ».

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Une fronde nouvelle s’organise au PS. Liêm Hoang-Ngoc, député européen, membre du bureau national du PS, et l’universitaire Philippe Marlière, ex-membre du PS, ont lancé, lundi, le club des « socialistes affligés ». Celui-ci a pour vocation « de rassembler toutes celles et tous ceux qui entendent réfléchir aux alternatives ». Une réflexion qui porte aussi sur l’orientation du gouvernement, indique le duo dans un « manifeste ». Lequel conteste le « virage de 2014 », matérialisé par un plan d’austérité « au détriment de la croissance, de l’emploi, de la protection sociale, des services publics… ». Le club prendra forme le 7 juin, à Paris, l’occasion d’un colloque intitulé « L’austérité en Europe est une erreur : pour une alternative à la politique de l’offre ».


Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.