Politis

Abonnez-vous à Politis

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 8€/mois. :

Politis Web illimité

8 par mois Offre liberté
  • Accès Web illimité fixe et mobile
  • Politis en PressView (liseuse)
  • L’application mobile sur AppStore et GooglePlay
  • Accès aux archives (32 000 articles)
Choisir cette offre

Tout Politis

Votre hebdo, partout, tout le temps.

11 par mois Offre tout politis
Abonnement Tout Politis
  • Abonnement papier : 46 N° + 2 hs en prélèvement automatique à durée libre
  • Politis web illimité (accès web + archives + liseuse + applis mobiles) offert !
  • Un DVD sélectionné par la rédaction offert !
Je m'abonne

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, anciens numéros, réabonnement…

Barroso fait Grand officier de la légion d'honneur par Hollande

L'information ne figure pas sur le site de l'Elysee. Certes, le site officiel de la présidence, nous apprend que ce 9 juillet le président de la République a procédé à une remise collective de décorations, notamment à Mesdames Nicole Notat et Monique Pelletier. On y lit aussi dans l'agenda public de François Hollande que le chef de l'Etat avait prévu de dîner à 20h30 avec José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne. Mais, sauf erreur, il n'est nulle part mentionné que le président de la République, à cette occasion, a décoré son hôte Grand officier (le 4eme de l'ordre qui en compte 5) de la Légion d'honneur. Un honneur dont s'est immédiatement félicité ledit Barroso sur Twitter.

Pour mémoire , « Voter pour le PSE pour s’opposer à Barroso » était, en 2009, le principal argument de campagne du PS dirigé par un certain François Hollande. Les socialistes européens, en campagne électorale (il est vrai), avait alors fait du président de la Commission européenne leur ennemi n°1. Avant de participer à sa réélection. Ce qui ne les a pas empêché, au cours de la dernière campagne européenne, de dire à nouveau pis que pendre de l'action de cet atlantiste libéral à la tête de l'Union européenne. Cela valait bien une récompense.

Ajout à 0h10: Moins d'une heure après la publication de cet article, le site de l'Elysée a publié des photos de cette décoration privée, tout en continuant de parler d'un simple dîner, et sans préciser de quelle médaille le président de la République venait de gratifier son hôte.


Merci à la vigilance de mon confrère Arthur Nazaret sans le tweet duquel cette information surprenante m'aurait échappé.

Haut de page

Voir aussi

Articles récents