Nouvelles provocations israéliennes

Après avoir annoncé un nouveau plan de colonisation de Jérusalem-Est, il brandit la menace d’une division de l’esplanade des Mosquées.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Alors que la question palestinienne arrive à l’ordre du jour de l’Assemblée générale de l’ONU, le gouvernement israélien multiplie les provocations sur le terrain. Après avoir annoncé un nouveau plan de colonisation de Jérusalem-Est, il brandit la menace d’une division de l’esplanade des Mosquées. Une telle décision « ferait exploser toute la région », a affirmé le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Plusieurs incidents ont déjà eu lieu ces derniers jours. Au plan diplomatique, l’Autorité palestinienne menace d’adhérer à la Cour pénale internationale, mettant en accusation Israël, si une résolution n’est pas adoptée par le Conseil de sécurité pour fixer une date butoir à l’occupation.


Haut de page

Voir aussi

Tirs de la BAC à Stains : la version policière démontée par une reconstitution en 3D

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.