Georges Ibrahim Abdallah reste en prison

En prison depuis trente ans en France, l'ancien militant révolutionnaire libanais a vu mercredi sa demande de libération rejetée une nouvelle fois.

Pour la neuvième fois , le tribunal d’application des peines de Paris vient de rejeter la demande de libération de l’ex-chef des Fractions armées révolutionnaires libanaises (FARL). Arrêté à Lyon le 24 octobre 1984, ce dernier avait été condamné à perpétuité pour complicité dans les assassinats, en 1982 à Paris, de deux diplomates, l'Américain Charles Robert Ray et l'Israélien Yacov Barsimantov. Libérable depuis 1999, le prisonnier politique le plus célèbre de France a, depuis, présenté neuf demandes de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.