Bataille culturelle à Bourges

Les Berruyers s’élèvent contre le projet onéreux de construction d’une nouvelle Maison de la culture au détriment de la réhabilitation de celle, historique, inaugurée par Malraux en 1964.

C’est un jardin extraordinaire… Un jardin dégringolant sur les pentes de Séraucourt, à Bourges, à côté de la Maison de la culture. Protégé par la Commission nationale des sites, il a été discrètement déclassé en 2013, sans consultation préalable des Berruyers. Élu aux municipales de 2014, le maire UDI Pascal Blanc (auparavant maire adjoint, donc partie prenante du projet, également président de la communauté d’agglomération Bourges Plus) entend aujourd’hui procéder au déboisement de ce parc urbain de 10…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Changer l’hôpital

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.