Pays-Basque : Une justice de transition

Sur le modèle sud-africain ou nord-irlandais, une conférence pour la paix s’est tenue à l’Assemblée nationale.

Mais où étaient les États ? C’est la question que l’on se posait en sortant de l’émouvante et très riche Conférence internationale humanitaire pour la paix au Pays basque, qui s’est tenue le 11 juin à l’Assemblée nationale. Salle comble, en présence de nombreuses personnalités : Cécile Duflot (EELV), Jean-Christophe Lagarde (UDI), des parlementaires et des élus locaux du Pays basque français, Michel Tubiana (LDH), Louis Joinet (Cour de cassation), Pierre Joxe… Mais aussi des juristes, militants…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le crime et le rituel

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.