« Réacs de gauche »

Michel Onfray a de nouveau distillé ses boules puantes dans son discours apparemment de gauche, samedi soir, dans « On n’est pas couché ».

Michel Onfray concilie esprit libertaire et souverainisme. Il voit dans Jean-Pierre Chevènement, son « ami », un modèle d’homme politique, celui-là même qui, désormais, fraternise avec Dupont-Aignan. Michel Onfray se pose en défenseur de la démographe Michèle Tribalat, qui expliquait au magazine d’extrême droite Causeur , en mars dernier, que certaines vérités sur l’islam sont impossibles à dire – ce que prétend aussi le « grand philosophe », qui ajoute que la France a une politique intérieure «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.