L'Unef appelle à une « nouvelle journée d'action » le 17 mars

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


L'Unef, premier syndicat étudiant, appelle à une « nouvelle journée d'action » le jeudi 17 mars « dans toutes les universités » pour demander le retrait du projet de réforme du droit du travail, après une première mobilisation mercredi qualifiée de « succès ». « C'est une très bonne journée de mobilisation, sachant qu'on n'a eu que deux jours pour la préparer », s'est félicité auprès de l'AFP le président de l'Unef, William Martinet, affirmant que des dizaines de milliers de personnes avaient manifesté mercredi partout en France.

A LIRE Mobilisation importante contre la réforme du code du travail

« C'est la meilleure réponse qu'on pouvait apporter au gouvernement, en tapant du poing sur la table! » a-t-il ajouté tout en déplorant l'absence de « toute prise de contact » de la part du gouvernement. « Peut-être qu'après cette journée, le gouvernement se rappellera qu'il y a des jeunes dans ce pays », a-t-il dit.


Crédit photo : THOMAS SAMSON / AFP

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.