La diversité s’invite sur scène

Créé en mars 2015 par une vingtaine d’artistes et de responsables de lieux culturels, le collectif Décoloniser les arts milite pour une culture représentative de la population française.

Près de cent cinquante artistes et professionnels de la culture étaient rassemblés samedi 23 avril dans le hall principal du Théâtre de Chaillot. Non pour riposter contre le projet de réforme de l’assurance chômage, mais pour revendiquer une meilleure représentation des populations non blanches dans le secteur culturel français. « Nous sommes là où nous voulions être. Chaillot est pour nous le symbole d’un milieu culturel que nous souhaitons davantage ouvert à toutes les identités et tous les récits qui…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.